L'avion de ligne est-il un bon planeur ?

De tous les scénarios catastrophes pour un avion de ligne la panne moteur est un grand classique. Alors qu’un avion de ligne moderne est tout à fait capable de voler sur un moteur, qu’en est-il lorsqu'il perd tous ses moteurs ? Est-il un bon planeur ou tombe-t-il comme une pierre ?

 

Les pannes moteur sont des événements très rare. En 1972, on estimait la fiabilité des moteurs à un taux de  18 dysfonctionnements pour 100 000 heures de vols. Soit 1 dysfonctionnement (pas forcément une panne totale) toutes les 5 555 heures de vol. 47 ans plus tard, les moteurs d’avions sont devenus encore plus performants et fiables. En effet, une panne complète du moteur est un évènement unique dans la carrière d’un pilote, alors la panne de tous les moteurs est une situation presque impossible. Cependant à l’impossible nul n’est tenu, alors l’avion de ligne est-il capable de planer ?

                 

                                          737 200 Engine220px CFM 56 Lauda 737

 

La réponse est oui ! Et très bien même. En effet, on estime la finesse (rapport entre la hauteur et la distance en planée) d’un avion de ligne entre 16 et 20 en fonction des modèles. Ce qui veut dire qu’un avion de ligne moderne volant à 13 000m d’altitude (36 000ft) est capable, en cas de perte de tous ses moteurs, de planer une distance (sans vent) de minimum 16 x 13km soit 208 km. Et cela, peut-importe qu’il soit fort chargé ou pas ! En comparaison un petit avion de tourisme comme le Cessna 172 possède une finesse de seulement 10, contre des valeurs pouvant dépasser 60 pour les planeurs de compétition.

172 salesPlaneur compet

Les avions de ligne sont donc de bons planeurs et heureusement car si les pannes totales de moteurs sont des cas extrêmement rares, cela est tout de même arrivé quelques fois dans l’histoire de l’aviation. 

En 1983, un Boeing 767 d’Air Canada reliant Montréal à Edmonton au Canada, tombe à court de carburant à 12 000m d’altitude. La panne sèche est due à la confusion entre kilogrammes et livres lors du plein de l’avion. L’avion réussira à planer plus de 200 km et se posera sur une ancienne piste sans qu’aucun passager ne soit blessé.

AIR canada

En 2001, un airbus A330 de la compagnie Air Transat reliant Toronto à Lisbonne, perd ses deux moteurs au-dessus de l’océan suite à une fuite de carburant. L’avion va planer pendant 20 minutes pour rejoindre une base aérienne des Açores. L’équipage et tous les passagers s’en sortiront indemnes.

Transat A330 im1

La dextérité et le sang froid des pilotes sont souvent un facteur important dans la gestion de telles situations. Venez-vous aussi prendre les commandes d’un boeing 737 et tentez de le faire planer pour rejoindre une piste d’atterrissage.

Venez mesurer vos capacités et relevez le défi d’un atterrissage d’urgence !

logo efs small

Ce site internet utilise des cookies pour vous permettre d'avoir une meilleure expérience de navigation.